Carte des sections sportives :



 
PRESENTATION
 
Un double projet scolaire et sportif
Le Pôle Espoir est avant tout une étape du Parcours de Performance Fédéral (PPF) pour permettre aux tout meilleurs l’accès vers les clubs de LNH ainsi que vers le niveau International. Il doit aussi permettre aux athlètes qui n’auront pas pu suivre cette voie de participer à l’élévation du niveau de notre élite régionale (Nationale 3 à Nationale 1).
 
Le Pôle Espoir Handball fonctionne en partenariat entre le Rectorat de l'Académie Languedoc Roussillon-Midi Pyrénées, la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports, la Ligue Occitanie de Handball et en collaboration avec le club de haut niveau de proximité.
 
Il a pour objectif d'offrir à des jeunes les conditions optimales favorisant à la fois la réussite scolaire et l'épanouissement sportif.
 
Cette ambition, qui est notre souci principal, n'est ni un paradoxe, ni une impossibilité. L'organisation mise en place, permet de répondre à ce double souci à condition toutefois, que le jeune, conscient de son choix, assure avec rigueur les obligations qui seront les siennes et fasse preuve de qualités sportives, morales et intellectuelles.
 
Un Pôle Espoir, réparti sur trois sites
La région Occitanie accueille un pôle Espoir composé de trois antennes, basées à Montpellier au CREPS en collaboration avec le lycée Jean Mermoz et le collège Camille Claudel, à Nîmes au Lycée Alphonse Daudet en collaboration avec le collège St Jean Baptiste de Lassalle, à Toulouse au lycée Raymond Naves en collaboration avec le collège Hubertine Auclert.
 
Des programmes Accession et Excellence
Chaque site est lui-même doté de deux programmes : Accession (3e à 2nde) et Excellence (1e/Term). L'articulation entre les programmes est le suivant : Les athlètes entrent en pôle par le programme d'Accession dès la 3e ou en 2nde ; Ils sont évalués pour qu'à la fin de la seconde, les joueurs repérés et inscrits en liste nationale intègrent le programme d'Excellence (en 1e).
Les joueurs non retenus en programme Excellence sont, peuvent être exceptionnellement maintenus sur le programme Accession, soit réorientés vers des structures complémentaires de type section sportive pour continuer leur parcours scolaire Première-Terminale, soit ils retrouvent leur domicile et leur lycée de rattachement.
 
Une structure régionale, agréée par l’Etat et labellisée par la fédération
Dans chaque structure, une équipe d‛entraîneurs, médicale et pédagogique, spécialisée dans la formation des jeunes et reconnus pour leurs compétences est constituée autour d’un cadre technique d‛Etat (à Montpellier Patrick Teyssier, à Nîmes Jacky Brun, à Toulouse Vincent Griveau).
 
Par délégation du Ministère des Sports et de la Direction Technique Nationale, le Pôle Espoir relève de la responsabilité de la Ligue Occitanie de Handball. Son financement est principalement soutenu par le Ministère des Sports, la FFHB, le Conseil Régional Occitanie, l’Éducation Nationale, les familles et sous forme de convention avec le club de haut niveau de proximité.
  
ORGANISATION GENERALE
 
Sur le plan scolaire
L'élève entre dans une classe en vue de la préparation d'un Baccalauréat. La seule différence avec une classe équivalente, consiste en un aménagement de l'emploi du temps permettant de libérer les élèves pour la pratique sportive. Éventuellement, quelques aménagements provisoires des horaires d'entraînement peuvent être envisagés pour permettre un effort supplémentaire momentané.
 
Ces quelques lignes montrent la nécessité dans le recrutement de n'accepter que des élèves possédant des bases correctes et surtout de bonnes capacités de travail, en particulier rapidité et efficacité pour suivre le rythme imposé.
 
Sur le plan sportif
Les jeunes entrent dans un cycle de formation sportive de haut niveau.
Les cinq à sept séances d'entraînement hebdomadaires sont assurées par une équipe d’entraîneurs diplômés reconnus par la Fédération Française de Handball. Ces séances, très diversifiées et programmées, recouvrent l'ensemble des activités : préparation physique, technique, tactique, mentale et développement d’une culture et d’une éthique de sportif de haut niveau.
Un professeur d'éducation physique assure les heures normales d'éducation physique en parallèle.
 
Accompagnement régulier
Le jeune pratiquera également et obligatoirement le handball au sein de son club, en étroite relation avec le responsable du pôle pour faciliter la cohérence dans les apprentissages.
 
La surveillance médicale est effectuée par un médecin du sport, des tests périodiques et la présence de kinésithérapeutes dans la semaine d'entraînement permettent d'assurer un suivi médical performant.
 
Le suivi scolaire spécifique pour les élèves du Pôle Espoir, un programme sportif allégé en cas de difficultés scolaires et l'aménagement d'un soutien dans les matières concernées renforcent les chances de réussite des jeunes.
 
Conditions de maintien
Dans le cadre d’une entrée en classe de 3e, cette première année constitue une année probatoire à l’issue de laquelle toutes les parties prenantes font le constat que l’élève-athlète est à même de mener à bien le double projet scolaire et sportif.
Dans le cas contraire le jeune est prioritaire pour réintégrer son secteur scolaire d’origine.
 
Le redoublement d'une classe entraîne, sauf exception, le retour dans le lycée du secteur de l'élève. En Terminale, le redoublement dans l'établissement est, lui aussi, très exceptionnel. L'élève sera en général invité à poursuivre le sport de haut niveau avec son club. En dehors du Pôle Espoir, il s'inscrira dans le lycée de son secteur pour présenter à nouveau les épreuves du Baccalauréat.
 
 
Le candidat fait un choix complexe et réfléchi avec ses parents pour :
          * S'engager dans un projet scolaire plus difficile.
          * S'engager dans un projet sportif ambitieux, le haut niveau.
 
Le parcours au Pôle Espoir sera fait d’obstacles à franchir. Selon nous, ces deux engagements se nourrissent l’un et l’autre pour un développement personnel riche et une intégration sociale réussie.


Dossier de candidature Pôle Espoirs Masculin 2018/2019
Cliquez sur l'image pour télécharger le document.

  
 

PRÉSENTATION GÉNÉRALE
 
Une passerelle vers le haut niveau 
Le Pôle Espoirs Handball féminin s’inscrit dans la filière d’accession au Haut Niveau. Il est ouvert pour la saison 2018-2019 aux filles nées en 2005, 2004 voire 2003 de manière très exceptionnelle.
La structure, qui fonctionne en période scolaire, constitue le support privilégié de la région Occitanie pour  permettre aux  jeunes  handballeuses  de  concilier  formations  scolaire et  sportive grâce à  des horaires aménagés. Elle est financée par le Ministère des Sports, la Fédération Française de Handball, la Ligue Occitanie Handball et met l’élève athlète au centre du projet.
 
Les sites d’Accession
2 sites au choix, en fonction de la proximité géographique notamment : Nîmes ou Toulouse
Les joueuses concernées sont scolarisées en 4ème, 3ème et 2nde
Un maximum de 36 joueuses est autorisé pour les 2 sites, dont 33% maximum de 2ndes (nées en 2003).
A la fin de la 2nde maximum, la joueuse peut intégrer le site d’Excellence ou sortir (Si la joueuse ne peut intégrer le site Excellence, elle peut être orientée vers une section sportive de lycée (et/ou Centre d’Entraînement Régional à Nîmes) et ainsi maintenir une pratique du Handball semi intensive.
Le site d’Excellence) du Pôle Espoirs
Les niveaux de jeu visés en club : -18 à N2
Un concours d’entrée permet le recrutement pour ces 2 sites.
 
Le site d'Excellence
1 seul site à Toulouse, regroupant les joueuses les plus prospectives pour le Haut Niveau et/ou le secteur professionnel (LFH, D2, Equipes de France)
Les joueuses concernées sont scolarisées en 2nde, 1ère et Tale
16 joueuses maximum, dont 12 maximum de 16-17ans
Les niveaux de jeu obligatoires : N2, N1
Il  n’y  a  pas  de  concours  de  recrutement :  l’intégration  au  site  d’Excellence  se  fait  en  fonction  de l’évaluation de la joueuse à l’issue du site d’Accession ou d’une détection autre.
  
Des aménagements pour réussir le double projet
Un regroupement des établissements scolaires, de l’internat, des installations sportives, sont une des conditions de base pour mener à bien le double projet scolaire et sportif simultanément.
Des aménagements des heures des cours, des allègements possibles, du soutien scolaire contribuent également à ce projet.
L’encadrement s’attache à mettre tout en œuvre pour que ces deux composantes soient optimisées, en suivant individuellement chaque élève athlète et en respectant l’épanouissement de chacune.
 
Les conditions de maintien dans la structure
Chaque année, peut être remis en question l’appartenance à la structure Pôle Espoirs.  Au-delà  de l’évaluation « sportive » qui est déterminante, l’analyse sera faite par toutes les parties prenantes que l’élève athlète est à même de mener à bien le double projet scolaire et sportif.
Dans  le  cas  contraire,  elle  devra  réintégrer  son  établissement  scolaire  de  secteur  ou  pourra  éventuellement être maintenue en CER (Centre d’Entraînement Régional à Nîmes).
 
Les charges financières
Les élèves du Pôle sont majoritairement internes voire demi-pensionnaires (Nîmes).
L’internat est un moyen pas une fin, mais il est fortement recommandé. Le coût d’internat est de l’ordre de 1300 euros par an en moyenne sur les 2 sites.
De plus, une participation financière incombant aux frais de fonctionnement (intervenants extérieurs, équipements, aide aux devoirs…) d’environ 250€ (à repréciser en amont de l’entrée en Pôle) pour la saison 2018-2019, vous sera demandée à la confirmation de votre inscription par la Ligue Occitanie de Handball. Des aides sociales existent pour aider les familles aux revenus les plus modestes, après étude du dossier par les services compétents. Chaque famille pourra se renseigner en fonction de son lieu d’habitation sur le coût des transports et d’aide éventuelle du Conseil Départemental. La carte d’abonnement  scolaire SNCF permet également d’obtenir une réduction conséquente.


Dossier de candidature pour le pôles espoirs Féminin
Les dates du concours d’entrée au Pôle HB Féminin Occitanie pour la rentrée sep 2018
1ère journée à Toulouse : mercredi 28/03/18 (Lycée R. Naves)
1ère journée à Nîmes : mercredi 18/04/18 (vacances scolaires, confirmation de la dispo de P. Neruda en attente)
2ème et dernière journée de recrutement pour les « repérées » de la 1ère journée : mercredi 2 mai à Toulouse (Lycée R. Naves)
Pour rappel, les années d’âges concernées seront, essentiellement les 2004, quelques 2005 à profil et très exceptionnellement des 2003 qui seraient passées à travers la saison dernière.

Cliquez sur l'image pour télécharger le dossier.